Quelle est la puissance maximale d’un véhicule pour un jeune permis ?

Publié le : 25 novembre 20214 mins de lecture

Les risques et accidents routiers sont des véritables témoins qui démontrent à quel point il est important d’assurer son véhicule. Les nouveaux conducteurs sont souvent les plus susceptibles de se retrouver dans des situations difficiles. À cause de leur manque d’expertise, les jeunes conducteurs sont plus exposés au danger de la route. La plupart des assurances automobile deviennent même très exigeantes lorsqu’il est question de couvrir une voiture puissante appartenant à un jeune permis. Ils ont alors imposé une limite de puissance de véhicule pour les jeunes conducteurs.

Quelle puissance fiscale pour une voiture de jeune conducteur ?

Aucune loi relative à la circulation n’impose la puissance que doit avoir le moteur d’un véhicule. Mais pour garantir une meilleure circulation, les assureurs considèrent quelques caractéristiques du véhicule. La puissance fiscale fait partie de ces facteurs d’assurance auto. Une voiture possédant une puissance supérieure à 6 chevaux est connue pour être plus polluante, plus rapide et plus dangereuse pour être conduite par de jeunes conducteurs. Le cheval fiscal maximum pour un véhicule de jeune conducteur est alors de 6 CV. Au-delà de cette limite, les assureurs peuvent être attentifs, quitte à refuser la couverture d’un jeune permis. Afin de rouler pleinement et librement, visitez le site de référence Assurance En Direct et effectuez votre assurance auto adaptée pour jeune permis.

Quelle est la puissance réelle idéale pour le véhicule d’un jeune conducteur ?

Il existe deux types de puissances à observer chez une voiture. En dehors de la puissance fiscale, on peut également constater la puissance réelle. Cette dernière est exprimée en CH ou Chevaux vapeur ou en DNI. On la mesure à l’échelon des roues du véhicule. Avant de choisir une voiture pour un nouveau conducteur, ces deux critères de puissance de moteur sont à vérifier. Le coût de couverture des assurances auto peut atteindre le plafond avec une voiture puissante. Parfois, ils refusent catégoriquement d’assurer le jeune conducteur avec ce type d’automobile. La puissance réelle de voiture qui correspond le mieux au jeune permis ne dépasse pas 90 DNI. Les assureurs estiment que les jeunes conducteurs ne possèdent pas la capacité nécessaire pour conduire les véhicules à forte puissance réelle. Les risques d’accident sont donc presque inévitables pour eux.

Quels sont les risques encourus par un jeune conducteur avec un véhicule excédant la puissance maximale ?

Le taux de mortalité routière est estimé à 21 %. La principale cause de ces accidents mortels est la non-maitrise des véhicules par les conducteurs. Face à ces incidents, les jeunes conducteurs sont considérés comme un profil à risque. Ce qui implique plus de responsabilités aux assureurs. Les voitures puissantes connaissent également plus de sinistres par rapport à une voiture normale. Toutes ces contraintes ne permettront pas à un jeune conducteur de trouver facilement un assureur. S’il réussit à en convaincre, le coût de la couverture sera plus qu’onéreux. Cependant, il est recommandé de choisir un véhicule avec une faible puissance, surtout si vous ne disposez pas encore des compétences pour conduire un véhicule à forte puissance.

Plan du site